Guinée, valse de démissions et triste anniversaire

Publié le par S.BACHIR

GuinéeCe qui me pose problème dans ces lettres de démissions, c'est à la fois leur contenu et la motivation de ceux qui les rédigent.

En fait je doute fort de la sincérité des auteurs de ces lettres de démissions et je me demande pour quoi maintenant et pas avant. Ce sont tous des hommes intellectuels qui ont participé avec Dadis à créer un climat délétère et incertain en guinée. Au cours de ces derniers mois tous ont vu et participé aux descentes aux enfers de notre pays. Ils n'ont osé broncher un mot par crainte d'être viré.  Dans leur démission ils ne dénoncent nullement de façon formelle les tueries, les viols, la brutalité militaire envers les membres de l'opposition. Ils n'ont jamais su ou voulu dire à Dadis de cesser d'humilier ce pays avec ces show télévisés et sortis improvisés. Ils ont voulut se maintenir à leur poste juste pour garder leur privilège et maintenant qu'ils sont au bout du rouleau par crainte de sanctions à leur tour entrainant le gels de leurs avoir et l'interdiction de voyager, ils se mettent à démissionner les uns après les autres.

Ce que, à mon sens ils essaient d'obtenir, c'est à la fois la clémence de la communauté internationale et l'affection du peuple de guinée qu'ils ont au pied du mur.  Qu'ils sachent que nous sommes loin d'être dupe.

Si les ministres étaient conscient, courageux, si seulement ils avaient de réelles convictions pour ce pays, de la considération et de l'estime pour le peuple de Guinée, il n'aurait pas  du attendre qu'il y ait toutes ces victimes, cette humiliation du peuple de Guinée, qui à un moment de son histoire et malgré la pauvreté était fière de son pays, pour démissionner.

Avec même leur profil, je  me poserait bien de questions quant à la motivation de leur démission. En plus ce sont tous des ministres de faible poids.

Est-ce de leur propre grès ou simplement dictée par Dadis pour faire acte de diversion?

La démission que j'attends moi c'est celle des femmes qui ont vu leur sœur se faire violer par ceux qui assurent la sécurité de leur chef. Seraient-elles les prochaines sur la liste?

Mieux encore, la démission de Komara affaiblirait plus que jamais les positions de la junte et l'arrogance de son chef qui, comme à son habitude dans son discours d'hier, a ridiculiser le peuple de Guinée, en niant à mi-mot le massacre et les viols de ces sœurs.

Dadis c'est en somme un irresponsable, un homme qui n'avait ni le destin de président, encore moins les possibilités de se forger un destin de présidentiable.

Pire ce capitaine fou, a fait pire que tous ces prédécesseurs, même sékou Touré avec les fameuses exécution au camp boiro. Au moins lui, il n'a jamais eu des cas de viols collectifs de la part de l'armée.

Mais comment  peut on en fait imaginer qu' en Guinée, pays de Samory touré, d'Alpha Yaya diallo, de soundiata Keita, de  Camara laye et autres, un pays si riche en culture, de telles choses puissent nous arriver.

Comment des hommes, sensés être les garants d'une République paisible et vivable, puissent commettre de tels actes indignes sans mêmes qu'ils soient inquiétés de quelque manière que ce soit?

2006, 2007,2008, 2009, 4 années que l'armée guinéenne fait la misère à on peuple, 4 années de tueries, de viols, de vols, de vandalisme, d'arrestations arbitraires, de revendications injustifiées. Il est grand temps que tout cela cesse.

Ce pays qui est la Guinée, m'appartient autant que eux et à toi. L'Etat ne doit en aucun cas être au service de l'armée, mais l'inverse, l'intérêt nationale doit primer sur lceux personnels de l'armée.


Cortège DadisTriste anniversaire

Du haut de ces 50 ans, l'armée a fait la gloire dans les autres pays en assurant des missions de maintien de la paix . Du haut de ces 50 ans l'armée a considérablement participé à la division des Guinéens, à la paupérisation de notre pays, à l'accentuation des inégalités sociales, à nourrir la haine entre guinéens. c'est un triste anniversaire que vient de fêter les bouchers. Pour approuver les massacres et viols, son chef Dadis, a procéder à l'élévation en grade de tous les militaires pour service rendu à la nation.

Pathétique comme récompense. Je me demande que diront ces militaires à leurs petits enfants, quand ces derniers leur poseront la question de savoir, la raison de leur promotion en grade en 2009. J'espère qu'ils auront le courage de ne pas mentir à leurs petits enfants. Et s'ils arrivaient toute fois mentir en tant qu' homme, ils doivent se rappeler que l'histoire quant à elle ne ment jamais. Leur petits finiront par savoir ce qui s'est passées durant ces 4 dernières années  en Guinée, sous la gestion de l'armée.

Aux combats citoyens peuple de Guinée, pour des lendemains meilleurs. Nous vaincrons

Publié dans GUINEE

Commenter cet article