Partis politiques de Guinée

Guinée

Armoiries de la Guinée
Cet article fait partie de la série sur la
politique de la Guinée,
sous-série sur la politique.

 

 v · d · m 

Portail politique - Portail nationa

Après la Seconde Guerre mondiale, trois partis politiques apparaissent en Guinée :

C'est le PDG-RDA qui prend le dessus à l'indépendance avec l'élection de Sékou Touré dont le régime prend une tournure dictatoriale.

Après le coup d'État de 1984, le PDG est interdit. Depuis, la vie politique guinéenne est dominée par un seul parti, le Parti de l'unité et du progrès du président Lansana Conté. Les partis d’opposition sont autorisés depuis 1992 mais il est admis qu’ils n'ont que peu de chances d’accéder au pouvoir.

  • Parti des écologistes de Guinée (PEG) de Oumar Sylla
  • Parti du peuple de Guinée (PPG) de Charles Pascal Tolno
  • Alliance nationale pour le progrès (ANP) de Sagno Moussa
  • Union pour le progrès de la Guinée (UPG) de Jean-Marie Doré
  • Union pour le progrès et le renouveau (UPR) de Bah Ousmane
  • Union pour le développement et la solidarité (UDS) de Barry Ibrahima
  • Parti pour l'unité et le développement (PUD) de Barry Mamadou Bhoye
  • Cause commune (CC) de Malick Sankhon
  • Parti libéral pour le développement (PLD) de Yansané Mohamed
  • Parti socialiste pour le développement en Guinée (PSDG) de Condé Ibrahim
  • Front Patriotique Guinéen, créé en 2007 par Almamy Ibrahima Barry
  • Front Uni Pour la Démocratie et le Changement (FUDEC) de François Lounceny Fall
  • Parti de l'Espoir et du Développement National (PEDN) de Lansana  Kouyaté
  • Nouvelle Génération pour la Guinée (NGR) de Abé Sylla
  • Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) de Mouctar Diallo
  • Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :