Quel premier ministre choisir après le second tour de la présidentielle?

Publié le par S.BACHIR

Chacun des deux candidats pour le second tour affûte ses armes pour une victoire au soir du second tour. On peut bien se passer de la date du 19 septembre 2010, pour se focaliser de celle de la proclamation des résultats définitifs par la Cour suprême. Le 19 étant devenu hypothétique au regard des derniers développements sociopolitiques survenus dans le pays.

Cette préoccupation des citoyens à connaître le nom du prochain premier ministre dont le poste est désormais "constitutionnalisé", est bien perçue par les deux qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle. A savoir Cellou Dalein Diallo au compte de l’UFDG et Alpha Condé pour le RPG. 
Naturellement, nos deux prétendants au fauteuil présidentiel du Palais présidentiel de "Sèkhoutoureya" se font aider dans ce sens par des alliés. Des concurrents d’hier "reconvertis" en alliés d’aujourd’hui. Et pour cause. Moyennant échange de service. L’autre dira, ce sont des alliances contre-nature : « je t’apporte des voix, tu m’accordes des postes de responsabilités : ministères, gouvernorats, députation, préfectures, sous-préfecture ou d’ambassadeurs. »

On sait que Cellou a déjà obtenu le ralliement de Sidya, quoique cela ait dû coûter à l’assise du parti de ce dernier sur le terrain. Du moins, apparemment au regard des gesticulations sur les antennes de radios privées de la part de certains de ses amis d’hier. A travers les négociations post premier tour on peut penser que si Cellou gagne le Premier ministre viendra de l’UFR, et que celui-ci sera Sidya. Respect de la parole donnée oblige.

On sait aussi que Sidya devrait obtenir 30% des postes au cas où son allié de candidat serait élu. Il lui est même proposé le poste de Premier ministre qu’il devrait occuper. Personne ne semble pour le moment le lui disputer au sein de "l’alliance Cellou Président". Pourvu que l’alliance avec les autres partis vivent.

On ne va pas entrer dans la géométrie gouvernementale par rapport à l’attribution des autres postes et leurs futurs ou éventuels occupants.

Dans l’ombre, on sait seulement qu’il y a un ami de Cellou parmi d’autres, un certain Dr Ahmed Tidiane Souaré, également ancien Premier ministre du régime défunt de Conté. Un autre ami de Cellou est bien Almamy Kabèlè Camara dont la fidélité au PUP – parti présidentiel sous le régime de Lansana Conté – dont il était un des barrons du bureau politique. Il est actuellement Conseiller du Président de la transition avec rang de ministre.

En attendant, plus aucun doute désormais. Sidya a récemment confirmé, rassuré sur sa future nomination à ce poste. C’était sur le plateau d’une télévision de l’Hexagone : « je serai le Premier ministre de Cellou. »

L’ancien patron deviendra ainsi le "subordonné" de son ancien "subordonné". Sidya Touré étant l’ancien Premier ministre de Cellou de 1996 à 1999 sous le régime du Général Lansana Conté.

Si pour Cellou Dalein de l’UFDG donc, le nom du futur occupant de la Primature – remplaçant de Jean Marie Doré - est connu, les supputations vont bon train au niveau de l’alliance "Arc-en-ciel" qui soutient la candidature d’Alpha Condé. Dans ce camp, On pourrait s’attendre a des difficultés de choix. Mais jusqu’à quand ? Selon des informations des bagarres de positionnement auraient déjà commencé dans l’alliance "Arc-en-ciel”.

Dans ce bloc, outre qu’ils fussent des candidats malheureux au premier tour de la présidentielle, ils sont deux anciens premiers ministres de feu le Président Lansana Conté : François Lounsény Fall (démissionnaire) et Lansana Kouyaté. Deux hommes d’Etat dont les carnets d’adresses semblent des plus fournis. Kouyaté avait déclaré qu’il, ne veut pas redoubler la classe. Cela signifie que ce poste ne l’intéresse pas ? Oui, mais pour certainement le poste de Président de l’assemblée nationale, peut-être ! Dans l’antichambre de la conquête du fauteuil présidentiel au regard de l’âge avancé de l’actuel candidat de la communauté qui leur est commune et qui sera en quête d’un nouveau leadership au cas où…

Un autre ancien ministre pourrait se positionner : Ibrahima Kassory Fofana, ancien ministre de l’Economie et des Finances dans le gouvernement de Sidya Touré. Au moment où on le qualifiait d’«homme fort » du régime Conté, il sera débarqué un certain 22 janvier alors qu’il s’apprêtait à quitter son bureau (à 19h 55) pour aller répondre à une réception officielle offerte par le Président de la République d’alors, Lansana Conté. L’info lui sera portée par son chauffeur qui écoutait l’édition de 19h 45 du journal parlé de la radiodiffusion nationale. Quelques mois plus tard, il va quitter le pays pour les USA où il va décrocher un PhD en économie après s’être mis d’abord à des cours d’anglais.

De retour au pays, malgré les différentes sollicitations, Dr Ibrahima Kassory Fofana dira, à chacune des sollicitations, que tant que son bienfaiteur Lansana Conté – et père adoptif - sera au pouvoir en Guinée, il ne se lancera pas dans la politique pour créer un parti politique ou militer dans un quelconque parti. A la mort de l’homme d’Etat, l’homme Kass, comme on l’appelle affectueusement, sera entrepris par certains compatriotes et il accepte d’être à la tête du parti GPT (Guinée Pour Tous).

Des hommes de poids auxquels il faut ajouter une femme à la tête bien faite : Hadja Saran Daraba, Présidente du parti Convention Démocratique Panafricaine (CDP). Actuellement, représentante, avec d’autre du candidat Alpha Condé à certaines rencontres d’intérêt.

Un autre devrait retenir l’attention parmi les futurs ministres, pas premier ministre, c’est l’ancien ministre en charge de l’intérieur de Lansana Conté, Kiridi Bangoura. Un proche le décrit en ces termes : «Malheureusement, il lui est reproché le fait d’être imbu de sa personne. C’est lui que tu entends souvent dire, sans gêne qu’il est le plus intelligent de sa génération. C’est un mythomane fait. Il est même accusé d’être à l’origine de certaines folles rumeurs qui ont couru la cité. Va-t-il réussir seulement à remettre en poche sa vanité ? Oublier, selon ses propres termes le fait d’«avoir côtoyé un certains Nicolas Sarkozy » sinon d’«avoir étudié avec lui » ? D’autre part, a-t-il réussi à effectivement rentrer dans les bonnes grâces du candidat Alpha Condé dont on connaît ses propos contre ce dernier à ses moments d’ivresse du pouvoir ? », se demande ce proche qui semble bien le connaître. Kiridi, éminence grise? Pourquoi pas? Mais vu les ambitions extra ministérielles mêmes de l’homme, on peut bien en douter.

D’autre part, la conquête ou la reconquête de la région forestière devrait passer parPapa Koly Kourouma récemment débarqué du RDR avec ses 5.74% et/ou Jean Marc Telliano du RDIG avec ses 2.33% du premier tour.

Revenons à la question de savoir : qui sera ou pourrait être le Premier ministre d’un Alpha Condé, Président de la République de Guinée au soir de la proclamation des résultats par la Cour suprême? Une question dont la réponse, encore une fois ne devrait pas être facile au regard de la coloration délicate de l’alliance qui se veut « Arc-en-ciel. » Cependant, votre site AfricaLog n’hésite pas à prendre sur lui la responsabilité d’annoncer, même si c’est au conditionnel, que le futur premier ministre d’Alpha Condé, Président de la Guinée, sera une dame. Et cette dame pourrait être Hadja Saran Daraba Kaba.

Cette dame a été annoncée à un moment donné – par la rumeur, au regard de son dynamisme - sous le Président Lansana Conté pour occuper les fonctions délicates de Ministre des Affaires étrangères. Malheureusement, "les forces du mal" auront raison de sa carrière ministérielle. Elle sera débarquée du Ministère des Affaires sociales, Promotion féminine et de l’Enfance. Polyglotte à souhait, ancienne ministre de Lansana Conté, et très dynamique dans les actions de restauration et/ou de consolidation de la paix, notamment dans la sous-région de la Mano River Union.

En attendant, prions que la situation de blocage dans lequel les esprits surchauffés de partisans devenus des débiles politiques ont mis le pays soit déloqué. Que Dieu préserve la Guinée. Amen. – AfricaLog

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article