Présidentielles guinéennes, les partis en ordre de bataille

Publié le par S.BACHIR

Leadeur guinée-copie-4Sidya Touré, Alpha condé, Abé Sylla, Kassory Fofana remontent leur troupe pour l'assaut de la population. Tous ont mobilisé leur leur état major pour la quête des voix des guinéens dans l'optique des élections présidentielles et législatives prochaines. L'élection du nouveau président est prévue selon les accords de ouga et le calendrier des forces vives, dans 6 mois. La nomination du premier ministre de transition, Jean Marie doré, ex porte parole des Forces vives et secrétaire général de l'UPG, chargé de gérer la période de transition qui sera ponctuée par l'organisation d'élections libres, crédibles et transparentes a été accepté par le président intérimaire, le Général Sékouba Konaté.  Le Président du Rassemblement du Peuple de Guinée ( RPG ) , le Professeur Alpha Condé qui a regagné le bercail le mecredi 3 Février 2010 en provenance de Paris à été reçu en audience ce mercredi 4 Février 2010 par le Président intérimaire de la Guinée , le Général Sékouba Konaté a appris '' Aujourdhui-en-Guinée '' . Le leader du RPG a demandé ses troupes de ce « Levez-vous et commencer la compagne partout en Guinée. Car, ce n’est qu’ensemble que nous allons changer la Guinée. Civils, militaires, peulhs, malinkés, soussou, forestiers… C’est la Guinée. L’heure du changement a sonné. Il faut savoir pardonner pour faire avancer les choses. Ceux qui nous ont battus et insultés hier, allons les voir pour leur dire que nous sommes tous des Guinéens.… », exhorte-t-il. Par ailleurs, il fustigé le retard dans la mise en place du gouvernement Doré, selon Alpha condé « Jean Marie n’a pas mis son gouvernement parce qu’ils veulent tous voler».


Le président de l'UFR, Sidya Touré, qui espère toucher 4.5 millions d'électeur ( pour 10 millions de guinéens) a déclaré à ces militants « Nous devons mettre en place une équipe solide et réfléchir profondément si nous ne voulons pas louper  le tournant historique que constituent les prochaines élections présidentielles »  Estimant le nombre de bureau de vote à prés de 9000,  selon lui aucun Parti politique n’aura la possibilité de les couvrir tous,  

Après la rencontre avec la communauté guinéenne de New York , le leader de La Nouvelle Génération pour la République (NGR), Ibrahim Abé Sylla présentera sa vision pour la Guinée et son programme aux Guinéens d’Angleterre le Samedi 13 Février 2010. 

Qaunt à Kassory Fofana, ex ministre des finances de Feu Lansana Conté,  il a annonce son retour imminent au bercail pour la «grande bataille» et explique la préférence de Guinée Pour Tous (GPT), l’alliance politique dont il est le président, pour l’organisation des élections législatives avant les élections présidentielles. Selon M. Fofama, la Guinée n’a pas l’expérience dans l’organisation des élections libres et transparentes. En commençant avec les élections locales et législatives, les anomalies du système seront rectifiées. Il soutient également que cela permettra de juger le poids des hommes politiques sur l’échiquier national, évitera de faire des dépenses inutiles et limitera la cacophonie dans un pays qui compte près d’une centaine de partis politiques. 

Lansana Kouyaté, a récemment équipé ces quelques militants de motos,  un  outil, selon les bénéficiaires qui« sera utilisé pour parcourir les villages même ceux des plus reculés ».Le président PEDN (Parti de l'Espoir et du Développement National) a déclaré que son parti fera tout ce qui est de son pouvoir pour mettre ses militants dans les conditions optimales de travail. Allez et annoncer à nos parents que l’espoir est désormais permis aller annoncer la bonne nouvelle d’une Grande Guinée qui se lève à l’horizon avec le PEDN.

Les grand absents de ce début de bataille sont les présidents du FUDEC ( Front uni pour la Démocratie et le Changement) François lounceny fall, actuel porte parole des forces vives, Cellou Dalein diallo, président de l'UFDG (Union des forces Démocratiques de Guinée) et le PUP ( Parti de l'unité et du progrès) ou du moins ce qui en reste de ce parti du Feu général Conté. 

A noté que Le général Sékouba Konaté, a officiellement demandé mercredi 3 février 2010 dans une lettre qu'il a adressé au Premier ministre Jean-Marie Doré d'œuvrer à l'organisation rapide d'élections libres, crédibles et transparentes, conformément au calendrier fixé. 

Toute fois, la veille, lors d’une conférence de presse le 2 février 2010, le Premier ministre Jean-Marie Doré avait déclaré « les six mois (pour l’organisation des élections ndlr) sont une projection. Personne n'a pris un décamètre pour mesurer dans l'espace » et refuse de  signer le
projet d'accord  de politique global
  qui stipule que le Premier Ministre ne sera pas candidat à la présidentielle.

 

S. Bachir: 123bachirs@free.fr

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article