Lancement de la caravane pour la consolidation de l'unité nationale et la paix sociale en Guinée

Publié le par S.BACHIR

http://www.africalog.com/sites/default/files/imagecache/logimage_new/guinee_paix.JPGCette initiative découle de la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) en collaboration avec le ministère de la promotion féminine et de l'enfance et la fondation suisse pour la paix BEFORE.

La cérémonie de lancement de cette caravane a eu lieu le samedi 11 juin 2010 au palais du peuple sous la présidence d’honneur du premier ministre Jean Marie Doré. On notait la présence de personnalités de l’Etat, de l'ancien premier ministre, Dr Ahmed Tidiane Souaré qui vient de bénéficier d’un non-lieu suite à sa mise en accusation pour détournement de deniers publics. Etaient également présentes des associations de femmes et de réseaux qui militent en faveur de la paix dans notre pays.

Dans son discours de circonstance la ministre de la promotion féminine et de l'enfance a fait observer une minute de silence en faveur des martyrs tombés dans le combat pour l'instauration de la démocratie dans notre pays. Une occasion pour Nanfadima Magassouba de « remercier les initiateurs de cette caravane qui s'inscrit dans le cadre de la consolidation de la paix sociale en Guinée, surtout en cette période de campagne électorale où les esprits sont surchauffés. » Elle a loué les efforts des femmes qui ne cessent de jouer un rôle avant-gardiste depuis l'aube de l'indépendance de la Guinée en faveur de la consolidation de la paix sociale dans le pays.

Pour sa part, le premier ministre s'est réjouit de cette initiative qui se passe de commentaire car, dira Jean Marie Doré, « il s'agit d'une campagne qui s'inscrit pour la consolidation de la paix dans le pays. Qui passe nécessairement par la réconciliation des cœurs et des esprits. La paix est tout d'abord un état d'esprit de soi vis-à-vis de l'autre, d'un groupe à un autre. », devait-il renchérir.

Ce fut aussi une occasion pour le Chef du gouvernement d’union nationale de transition « d'interpeller tous les acteurs politiques en cette phase critique de notre pays à œuvrer tous, en faveur de la consolidation du tissu social qui ne doit pas être ébranlé par des comportements qui sont de nature à mettre le pays à feu et à sang. » Pour cela, M. Doré a invité « tout un chacun au respect du principe démocratique en vue de consolider la paix sociale dans notre pays. »

De son côté, le représentant de IFES, Malonga Stéphane a indiqué que « la présence des uns et des autres à cette cérémonie témoigne de leurs intérêts en faveur de la consolidation de la paix dans le pays. » Il estime que « le lancement de cette caravane s'inscrit dans le cadre d'épargner à la Guinée des convulsions comme l’ont connu d'autres pays de la sous région. »

Ainsi selon, M. Malonga, « ce projet consiste à explorer des voies et moyens pour mettre la Guinée à l'abri d'éventuel conflit surtout en cette période sensible de l’élection présidentielle. Cette caravane a pour objectif de promouvoir la solidarité entre les femmes de Guinée pour l'instauration d'un climat de paix sociale, politique, économique. » devait-il souligner pour conclure.

L'artiste Kerfalla Kanté était la vedette de la soirée. Il a magnifié la paix et la solidarité entre tous les guinéens. Il a tenu en haleine l’assistance.

Cette initiative mérite d'être soutenue et encouragée par l'ensemble des partis politiques et les populations pour que le processus les guinéens sont engagés se passent dans la paix et la quiétude. 
Car, comme l’a dit l’autre, « la paix, ce n’est pas un mot. C’est un comportement.» -AfricaLog


Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article