La Chine et le sucide au travail, l'engagement par écrit des salariés.

Publié le par AFP

 

http://www.lexpress.fr/pictures/18/9290_photo-prise-le-26-mai-2010-a-shenzen-de-parents-pleurant-leur-fils-employe-chez-foxconn-qui-s-est-tue-en-se-jetant-dans-le-vide.jpgAFP/Voishmel.Photo prise le 26 mai 2010 à Shenzen de parents pleurant leur fils, employé chez Foxconn, qui s'est tué en se jetant dans le vide

Foxconn Technology, fournisseur taiwanais de composants d’Apple, confronté à une vague de suicides dans son usine du sud de la Chine, a pris ce mercredi des mesures radicales, demandant notamment à ses employés de s’engager par écrit à ne pas se suicider.

Un nouvel employé du groupe qui fournit de grandes multinationales s’est tué mardi en se jetant d’un immeuble de Foxconn à Shenzhen, dizième suicide en Chine depuis janvier au sein du premier fabricant de composants électroniques au monde et neuvième à Shenzhen même, une ville aux portes de Hongkong.

Au total, douze employés chinois de Hon Hai Precision Industry, connu sous le nom commercial de Foxconn, se sont jetés dans le vide depuis le début de l’année. Deux ont été grièvement blessés.

Mercredi, le président et fondateur du groupe, Terry Gou, venu de Taïwan en jet privé, a présenté des excuses pour les suicides. «Je présente mes excuses pour l’impact que cela a eu sur la société», a-t-il déclaré. «Je ferai de mon mieux pour sauver des vies», a-t-il ajouté. Il a cependant défendu les pratiques de management du groupe et laissé entendre que certains suicides étaient plus liés à des problèmes personnels.

Pratiques humiliantes

 

Selon la chaîne de télévision taiwanaise CTI et le journal cantonais Southern Metropolis Daily, la direction du groupe a demandé aux employés de s’engager par écrit à ne pas attenter à leurs jours et à accepter un traitement psychiatrique «si leur état physique ou mental est anormal».

Par ailleurs, des filets auraient été tendus autour des bâtiments pour dissuader les sauts dans le vide.

En juillet, un premier suicide chez Foxconn avait fait grand bruit en Chine, celui d’un employé qui avait été tenu pour responsable de la disparition d’un exemplaire de l’iPhone d’Apple, produit par son entreprise, et avait fait l’objet d’une enquête interne «humiliante», selon ses confidences à un ami juste avant sa mort.

Apple, qui prépare le lancement mondial de son iPad, a indiqué qu’il évaluait les efforts entrepris par Foxconn pour éviter tout nouveau suicide. «Apple s’engage à assurer que les conditions sur les chaînes de production soient sûres et que les employés soient traités avec respect et dignité», a indiqué à l’AFP un porte-parole.

 

Mon billet pour cet article: Ha ha les chinois, ils sont trop fort. Bon c'est bien de faire des innovations en matière de préventions de succide et des meilleurs conditions de travail, cependant je ne pense pas que celle-ci est une bonne idée. Je me demande tiens comment ils peuvent condamner un mort de navoir pas respecté modicus son engagement. Sacré dilème.

Publié dans INTERNATIONALE

Commenter cet article