L'Union Européenne décrète des sanctions contre des membres de la junte

Publié le par S.BACHIR

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne (EU) réunis ce mardi 27 octobre 2009 à Luxemburg ont décrété des sanctions ciblées à l'encontre des membres de la junte au pouvoir en Guinée et un embargo sur les armes. C’est ce qu’a indiqué la présidence suédoise de l'UE ce matin.

Selon le document qui a sanctionné cette rencontre, l'UE a « décidé d'adopter des mesures visant les membres du CNDD (Conseil national pour la démocratie et le développement, la junte au pouvoir) et les individus associés, responsables de la répression violente ou de l'impasse politique dans le pays ».

Selon informations recueillies auprès de nos confrères de rfi, et corroborées par une source diplomatique, une liste des personnes concernées par ces mesures de gels des avoirs et des interdictions de visas pour l'UE, sera publiée d'ici « jeudi au Journal officiel de l'Union européenne ».

Par ailleurs, l'UE a également « décidé d'imposer un embargo sur les armes à la Guinée », précise le document adopté ce matin.

Selon un diplomate Allemand joint au téléphone par Guinéenews ce matin, « Toutes ces mesures visent à sanctionner l'implication de la junte dans la répression sanglante des manifestants le 28 septembre 2009 à Conakry ».

A noter que, hormis des mesures d’interdiction de visa et de gel des avoirs, la CEDEAO a récemment décrété un embargo sur les armes contre la Guinée pour les mêmes répressions qui, il faut le rappeler, a fait près de 200 morts, plus d’un millier de blessés et suscité l'indignation internationale.

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article