Guinée, François Fillon rémonte le morale à J.M. Doré, P.M de Guinée

Publié le par S.BACHIR

http://www.africalog.com/UploadFiles/ALogNews/lettre_fillon_2010_02_06_02_19_00.JPGSuite à la sanglante repression du 28 septembre 2009  par l'armée  de la forte mobilisation des forces vives (syndicats, société civile, patronat et partis politiques) contre la candidature de Moussa dadis Camara, président du CNDD (conseil national de la démocratie et du développement) , la communauté internationale avait estimé qu'il n'était plus possible de travailler avec Dadis. Il s'en ait ensuite suivi d'un processus de diaglogue entre les forces vives et le CNDD dans l'optique de trouver une sortie de crise et d'organiser des élections sans la candidature des membres du gouvernement et du CNDD.  Entre autres exigences des forces figurait le départ de moussa Dadis camara , la lumière sur les tueries du 28 septembre 2009 perpétrèe par l'armée et la mise en place d'un vrai gouvernement de transition pour organiser les élections démocratiques. Le rapport de l'enquête de l'ONU met en cause directement Moussa Dadis Camara et son aide de camp Toumba Diakité. Ce dernier refusant que Dadis et le CNDD ui tienne comme seul responsable du carnage du 28 septembre, à essayé d'abattre Dadis, le 03 Décembre 2009 et depuis il  est en fuite. Récement il a déclaré sur RFI, qu'il demandait la grâce à Sékouba Konaté, devenu Président par intérim depuis que Dadis a été atteint à la tête par une balle de Toumba. Il se dit aussi prêt à repondre devant le TPI.

L'accord de paix de Ouaga entérine la nomination d'un premier ministre issus des forces vives, pour mener à bien la transition dévant être ponctuée par des élections libres, crédibles et transparentes. Jeam Marie Doré, ex-porte parole des forces vives et secrétaire générale de l'UPG(Union du Peuple de Guinée,opposition) a été choisis par les forces vives et dont la nomination a été entériné par Sékouba Konaté.

Dans cette optique et dans la lourde tâche qui incombe à J.M Doré, le premier Ministre Francçais, François Fillon écrit une lettre de félicitation dont voici l'intégralité.


 Monsieur le Premier ministre Votre nomination en qualité de Chef du gouvernement de la République de Guinée m’offre l’occasion de vous adresser mes chaleureuses félicitations. Je me réjouis de ce mandat que le Général Sékouba Konaté vous confie et qui fait de vous un interlocuteur privilégié dans notre relation. Votre nomination est porteuse d’une espérance : celle du peuple guinéen qui aspire au rétablissement de la démocratie, au développement et la prospérité. Votre tâche est immense dans la période électorale qui va s’ouvrir et qui sera ponctuée, j’en forme le vœu, par un scrutin libre et transparent. Vous pourrez compter sur le plein soutien de la France dans cette entreprise. Je souhaite à vous dire de voir s’enrichir, avec votre aide les relations d’amitiés et de coopération qui lient nos deux pays. Je vous prie d’agréer Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma haute considération. François Fillon, Premier Ministre Français.

Par Bachir

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article