Documentaire France-Afrique: 2/2 : L'argent Roi

Publié le par S.BACHIR

francafrique.jpgDans cette deuxième partie de ce documentaire de France 2 sur la Françafrique, on apprent d'avantage les tarres de ce système qui a  promu et soutenu  des régimes sanguinaires en Afrique noire. Du Gabon au Congo, en passant par l'Angola, on y découvre comment le pétrol issue des sous sols de ces pays a servit à destabilisé ces mêmes Etats, à tuer les populatios de ces pays et à financer les partis politiques de tout bord en France.

Au Gabon après un soulèvement populaire contre Oumar Bongo et qui entrain de perdre la main, l'armée française a, après une ménace de Bongo de filer les puits pétrol  aux américains, en est venue mater en une journée les propres compatriotes  de Bongo à port gentil.

Au Congo, Elf, compagnie française et symbole de la Françafrique, a armé des milices dirigées par Denis Sassoun N'Guesso pour renverser le pouvoir de Pascal Lissouba, que la compagnie avait elle même fait élire par un jeu de dupe qui ne dit pas son nom.  Profitant de la division ethnique, D. S. N'Guesso et P.Lissouba appartiennent à deux ethnies différentes, le premier minoritaire et le second majoritaire, la compagnie elf ayant compris que D. S. N'Guesso était leur homme mais ne pouvait être élu du fait de son appartenance à une ethnie minoritaire. Elle décide donc de  financer à coup de petro-francs, la campagne de P. Lissouba, qui en contre partie, une fois élu doit prendre des hommes de D.S.N'Guesso dans son gouvernement. De cet fait Elf s'assure de toujours forer tranquile et s'en mettre plein les poches. C'était sans compter que P.Lissouba allait faire volte-face, une fois élu. En effet après sa victoire, Lissouba , ne respecte pas le compromis entre lui Elf et D.S. N'Guesso.

francafrique1.jpgMais elf a de l'argent et tout près du Congo, il y a l'Angola, un autre pays riche en pétrol, celui qui a les plus grandes réserves et dans ce pays  instable à cette époque, Elf arme le président Dos Santos qui était ménacé par une  rébélion. Fort de cette victoire, Elf revient au Congo, finance D.S.G'Guesso et demande à l'Angola qu'elle avait financé d''épauler la milice congolaise sous les ordres de D.S.N'Guesso qui à son tour renverse P.Lissouba et prend le pouvoir.

Ainsi au Gabon, au Congo et en Angola, Elf a la main mise sur le pétrol de ces pays. Le pétrol coule à flot et le pognon aussi. Ce pognon a entre autre non suelement servi à renverser des régimes mais aussi à financer des partis politiques en France de gauche comme de droite, des campagnes électorales et autres pots de vin. 

Lorsque éclate ce sacndale de corruption,  de pompes dérobatives de fond, et de financement illégal de partis politiques, on l'a appélé: l'affaire elf. Le mécanisme occulte fut élucidé impliquant des chefs d'Etat africains, dont Oumar Bongo, D.S. N'Guesso et Do Santos entre autre mais le procès qui en a suivit a couché d'une maigre condamnation, celle du président de Elf de cette époque. Il n'a fait que 6 mois d'emprisonnement les autres ont été codamné à des peines avec sursis, mais aucun politique mis en cause.

Elf existe toujours en Afrique mais sous un autre nom: TOTAL.  En effet après sa liquidation c'est total qui a absorbé Elf.

Actuellement  un autre homme est le maitre dans ce système mafieux qui mine l'Afrique, Rober Bourgi. Dans ce documentaire, son role entre l'Elysée et les palais présidentiels africains, non officiel  est d'une autre nature.

C'est dans ce documentaire que j'ai appris  qu'une page d'un rapport qu'a ait fait Bernard Kouchner  sur le système santé  social au Gabon, coûte 140.000 euros. Tout ça pour dire que le système de santé ne marche pas.

Vous découvriez dans ce documentaire pleins d'autres détails et d'annectodes de la franceafrique. Tous les grands de la politique française actuels et passé y ont passé tant pour avoir des sous du pétrol, que de reconnaissance au près de Oumar Bongo qui parfois dicté à Paris les personnes à nommé dans un gouvernement.

Ce qui m'amène a pensé voir même à  croir que la françafrique n'est guère mort.  Alors Allons nous continuer comme ça non. il faudra trouver sans doute une autre forme de partenariat gagnant basé sur une bonne gouvernance, le non soutien des dictateurs par la France ou a imposer au pouvoir ses chouchous qui feront leur jeux. La France et l'Europe on tout à gagner à ce qu'il y a une Afrique prospère et bien gérée. La génération africaine actuelle et futur soit s'employer à trouver une autre forme de gouvernance.

 

Voir la vidéo du documentaire ici: Françafrique.

En savoir plus sur la françafrique: survie.org

                                                                   wikippedia

                                                                  stop-franceafrique

Publié dans AFRIQUE

Commenter cet article