DADIS, LE MIC MAC D’UN VOYAGE SANS RETOUR

Publié le par S.BACHIR

capt_dadis_081225_web.jpgIl y a environ trois semaines que Monsieur Toumba le «félon de la race» a planté une balle dans latête de celui qui, parlant de lui à la troisième personne, se qualifiait de «le phénomène Dadis Camara».Depuis Toumba est devenu héros nationale érigé en sauveur de la nation alors que son ex patron Depuis le pays vit presque sans tête alors que le Tigre se démêle les doigts pour s’imposer, ne serait ce que provisoirement à la tête des Rivières du Sud. Depuis les spéculations vont bon train dans la cité et les manoeuvres de l’hombre s’annoncent de plus vives.

Depuis le pays sans tête ni queue se perd dans les méandres du vide alors que le peuple déjà anéanti se meurt dans la souffrance et les difficultés du quotidien. Depuis le pouvoir déjà vacillant se balade entre les garnisons militaires et les clans de l’armée au gré des intérêts égoïstes des uns et des autres. Depuis l’opposition désunie, sans conviction ni stratégie se lamente sans savoir que faire, alors que le pouvoir qu’elle cherche se perd dans la nature. Comme si on s’intronise ailleurs, tous les responsables des grands partis sont à l’étranger, eux qui se disent être défenseurs du peuple alors que vol, viol vandalisme et exaction sont érigés en règle d’or dans le pays ; eux ils se caillent les doigts dans l’hiver occidental.


Depuis la commission d’enquête internationale mandatée par l’ONU pour enquêter sur le massacre du 28 septembre a rendu son rapport dans le quel il qualifie de «crime contre l’humanité» les exactions du lundi noir. Elle a dans ce même rapport pointé du doigt, Dadis Camara comme principal responsable de ces malheureux évènements. Il aurait lui-même organisé, planifié et ordonné le massacre avec des éléments infiltrés parmi les manifestants, habillés en civile et les militaires venus encercler le stade. Depuis on ne sait rien de la maladie du chef et toutes les tergiversations sont
permises, aucune information crédible ne vient de Rabat.

Il se murmure même que Dadis serait bloqué par les autorités Marocaines afin de le traduire devant la justice internationale. Il semblerait que le Maroc serait sous une pression diplomatique sans précédent, pour mettre Dadis aux arrêts. Des pressions venant de partout et surtout des pays occidentaux qui ne voient pas Dadis d’un bon oeil. Rappelons juste qu’il a osé défier voir même humilier l’ambassadeur de l’Allemagne qui a osé lui poser la question qui fâche «vous dites ne pas être candidat en 2009 et en 2010 ?», ce qui avait piqué le cholérique Dadis au vif qui n’a pas hésité
à sermonner son excellence monsieur l’ambassadeur.
Aussi il s’en était violement pris au ministre Français des affaires étrangères Bernard KOUCHNER et à la France. Quant à l’oncle SAM il n’a jamais caché son inimité face à Dadis à qui les autorités Américaines ont toujours demandé de céder le pouvoir. Donc ce ne serait pas étonnant que Dadis, s’il est encore en vie se trouve bloqué au Maroc, qui se serait passé volontier d’avoir un hôte si encombrant. Dadis est d’autant encombrant pour le Maroc que les deux pays ont toujours eu des solides relations et ce quels que soient les époques et les présidents.

La GUINEE est le principal allié et soutien inconditionnel du royaume Chérifien dans le dossier Sahraoui. Dadis a même affirmé que c’est le roi Mohamed VI et Kadhafi qui lui donnaient de  l’argent. C’est toujours dans l’intérêt du Maroc d’avoir en Guinée un président qui à l’oreille tendre.

Déchirées entre les pressions occidentales, face auxquelles il est difficile de résister et leurs intérêts personnels, les autorités Marocaines n’auraient pas tout simplement intérêt à ce que le mouton noir ne se réveille pas de son coma ? Ce qui serait une solution qui arrange tout le monde puisque la balle dans la tête de Dadis ne vient ni du Maroc ni de l’occident et peu des Guinéens verserait des larmes sur le corps de Dadis. Depuis les radicaux du CNDD font tout pour endormir les consciences. Ils ne cessent de chanter que le Président se porte bien, qu’il va bientôt rentrer en Guinée afin de reprendre son oeuvre de reforme disent-ils. L’escroc Cheik Amadou Seck ancien président du mouvement des jeunes
Guinéens de France (limogé à ce poste depuis son enrôlement dans le comité de soutien aux actions de Dadis) est allé jusqu’à dire que le président se porte bien, qu’il parle, qu’il mange et ce petit fanfaron qui ne respire qu’au rythme des opportunités, flanqué à Paris est aussi informé qu’une mule sur l’état de santé de son mentor sanguinaire.

Voila un peu la situation dans la quelle vit notre pays alors que les populations vivent du jour au jour. Justement on parle trop de Dadis, du pouvoir, de politique, du CNDD et j’en passe des pires mais on évoque peu la souffrance du peuple dans l’arrière pays. Du nord au sud, de l’Est à l’Ouest dans tout le pays les gens se demandent que manger demain ? C’est le moment d’accorder un peu de regard à cette situation humanitaire et ce drame silencieux que traversent nos compatriotes. La communauté internationale doit se pencher maintenant sur l’aide aux populations civiles traumatisées par les violences de l’armée et la cherté de la vie.

Du long voyage de Dadis, que sera la destinée du peuple et de la nation Guinéenne ?

LONDON CAMARA

http://www.wikio.fr

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article