Cris de cœur et d’optimisme: la Guinée avant tout.

Publié le par S.BACHIR

Par Mamadou Mouctar Diallo

Rappelant notre position de démocrates, nous sommes foncièrement opposés à toute forme d’accès au pouvoir outre que celle constitutionnelle et assumons en réitérant notre condamnation du coup d’Etat militaire du 23 décembre 2008 ayant favorisé l’avènement du Conseil National pour la Démocratie et le Développement à la tête de l’Etat guinéen.

A l’occasion de la tentative d’assassinat, du chef de la junte, Chef de l’Etat, nous condamnons cette autre violence qui rend le Guinéen victime d’un autre Guinéen.

Autant nous condamnons toutes les violences en général, et celles politiques, en particulier, notamment celles de juin 2006, de janvier et février 2007, de 2008 et du 28 septembre 2009, autant nous condamnons, celle du 3 décembre 2009. En effet, pour nous, aucune violence ne peut être légitimée et justifiée, surtout au sommet de l’Etat. Car la violence appelle à la violence et ainsi nous serons dans un cercle infernal de violence avec son cortège de haines et d’animosités qui provoquera une instabilité, des conflits majeurs voire la guerre.

Comme réponse aux différentes violences dont des Guinéens sont victimes de la part d’autres, il faut faire des enquêtes crédibles en vue de sanctionner leurs auteurs conformément à la loi, pour mettre ainsi fin à l’impunité pour que plus jamais ça.

Ainsi, aucun Guinéen ne mérite la violence. C’est pourquoi, nous condamnons la tentative d’assassinat dont a été victime, un compatriote, [lire la suite]


Source: Africlog


http://www.wikio.fr

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article