Coup d'Etat:Salou Djibo, le nouvel homme fort du Niger.

Publié le par S.BACHIR

Le Niger est désormais dirigé par le chef d'escadron Salou Djibo, à la tête d'un Conseil suprême pour la restauration de la démocratie, ont annoncé vendredi les soldats putschistes. Après avoir enlevé le président Mamadou Tanjda jeudi, ils ont suspendu la Constitution et dissout les institutions républicaines de ce pays riche en uranium.

La junte a précisé que le gouvernement serait géré par les responsables ministériels et régionaux, jusqu'à ce qu'un nouvel exécutif soit formé.

On ignorait vendredi où se trouvait le président Tandja, mais le porte-parole du département d'Etat américain, P. J. Crowley, a estimé qu'il s'était peut-être attiré ces ennuis en "tentant de se maintenir au pouvoir" et a rappelé que les Etats-Unis et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) s'étaient inquiétés de cette situation. Il a toutefois ajouté que son pays ne défendait pas un coup d'Etat par la violence.

Elu en 1999, Mamadou Tandja était accusé de dérive autoritaire par l'opposition ces derniers temps. Il a imposé un référendum déclaré illégal par la justice pour prolonger son mandat de trois ans, alors qu'il s'était engagé à quitter le pouvoir comme prévu en décembre 2009, et a gouverné par décret.- AP

Publié dans AFRIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article