Afrique: Un pas important dans la lutte contre la 'maladie du sommeil'

Publié le par S.BACHIR

Paul Wyatt
Pour Paul Wyatt, la découverte est un "pas important" dans la lutte contre la maladie
Une équipe scientifique annonce qu'elle a identifié un moyen potentiel de traiter les personnes victimes de la trypanosomiase, aussi appelée 'maladie du sommeil'. Provoquée par un parasite, la tripanosomiase touche près de 60.000 personnes chaque année en Afrique, et ses effets sont souvent mortels.

Des experts britanniques et canadiens déclarent en effet que certains médicaments pourraient s'attaquer à un enzyme dont le parasite a besoin pour survivre. Ils ajoutent que les tests cliniques du produit, administré par voie buccale, pourraient commencer dans 18 mois environ.

Rappelons que le parasite de la tripanosomiase, transmis par la piqûre de la mouche tsé-tsé, s'attaque au système nerveux des malades. Les sympatômes sont semblables à ceux du paludisme, ce qui rend la maladie difficile à diagnostiquer.

Si elle n'est pas traitée, elle gagne la colonne vertébrale et le cerveau, provoque des troubles mentaux, et finit par entraîner la mort.

Pour l'instant, il existe deux produits pour soigner la maladie. Les milieux scientifiques soulignent toutefois que l'un d'eux est à base d'arsenic, et ses effets secondaires tuent environ 5% des malades.

L'autre, l'eflornithine, coûte cher, n'est que partiellement efficace, et nécessite une hospitalisation prolongée.

Progrès importants

Le parasite arraque le système nerveux

La nouvelle découverte a été annoncée à l'université de Dundee, en Ecosse, où des scientifiques étudiaient certaines maladies négligées par les grandes compagnies pharmaceutiques.

Le professor Paul Wyatt, directeur du programme, estime que la découverte est "l'une des plus importantes dans le domaine de la recherche et du développement de nouveaux médicaments pour traiter des maladies négligées".

Paul Wyatt ajoute que les résultats de la recherche, publiés dans la revue scientifique 'Nature', représentent "des progrès importants" dans les efforts en vue de trouver un remède contre la maladie.

Rappelons que selon l'OMS on relève entre 50.000 et 70.000 cas de tripanosomiase chque année.

 

Tripanosomiase (site de l'OMS)

L'article de la revue Nature

Source: BBC

Publié dans BIOLOGIE SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article