AFRIQUE-FOOTBALL: La CAN se jouera en décalé dès 2013.

Publié le par JeuneAfrique

Issa Hayatou, le président de la CAF, évoque depuis 2008 la possibilité de décaler la CAN.Issa Hayatou, le président de la CAF, évoque depuis 2008 la possibilité de décaler la CAN.© AFP

Pour ne pas télescoper le Mondial, qui a lieu tous les quatre ans, les années paires, la Coupe d’Afrique des nations, organisée tous les deux ans, sera désormais programmée les années impaires.

La 28e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) doit se dérouler au Gabon et en Guinée équatoriale en 2012. Après quoi, les tournois suivants se dérouleront les années impaires et ce, dès 2013. La décision a été prise samedi 15 mai en Égypte, au Caire, où était réuni le comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF). Son président, Issa Hayatou, avait déjà abordé le sujet en 2008.

Depuis 1968, la CAN est programmée tous les deux ans, les années paires. Une compétition sur deux tombe donc quelques mois avant la Coupe du monde qui, elle, est organisée tous les quatre ans, les années paires. Ainsi, les joueurs sont souvent fatigués et peu performants lors du Mondial : aucune équipe africaine n'a jamais dépassé les quarts de finale de cette compétition et seuls le Cameroun (1990) et le Sénégal (2002) sont allés jusque-là.

2013, l’année de la Libye

La 29e CAN se tiendra donc un an après la précédente, dès 2013. Le pays hôte de la compétition, la Libye, a accepté d’accueillir la même année deux événements footballistiques d’envergure : la CAN et le Chan - Championnat d’Afrique des nations, une édition destinée aux joueurs locaux des équipes nationales africaines. En mars dernier, lors d’une visite en Libye, Issa Hayatou avait déjà obtenu des garanties quant à l’état d’avancement de la préparation de la CAN.

Quant aux éditions de 2015 et 2017, la CAF a indiqué ce week-end qu’elle transmettrait les documents et le cahier des charges permettant aux pays candidats à l’organisation de constituer leurs dossiers. Ainsi, la RD Congo, qui souhaite accueillir la Coupe 2016, va devoir accélérer le processus pour être éventuellement prête dès 2015.

Ni en été, ni tous les quatre ans

Issa Hayatou a, par contre, rejeté la proposition de la Fédération internationale de football (Fifa) qui suggérait de n’organiser la CAN que tous les quatre ans, comme le Mondial. Selon le président de la CAF, la compétition suscite d'importants investissements du pays organisateur en termes de constructions et d’infrastructures. Il n’est donc pas question de couper cette opportunité de développement souvent bienvenue.

La Fifa proposait aussi de décaler la CAN en été. Une idée rejetée par Hayatou, qui avance que le climat en Afrique à cette période de l’année (un Nord trop chaud et un Ouest trop humide) ne se prête guère à l’organisation d’un tournoi sportif.

Publié dans FOOT BALL

Commenter cet article