25 Septembre: bonne fête aux jeunes de guinée

Publié le par S. BACHIR

Ce 25 Septembre, la jeunesse guinéenne fait sa fête. Malgré le chômage,le manque de considération par les pouvoirs publiques dans les décisions nationales, le manque de soutien des associations culturelle et sportives, l'absence de projet pour la jeunesse, une éducation ne répondant pas à la mondialisation, bref une jeunesse abandonnée à elle même et ne savant pas à quelle administration publique se vouée. Et pourtant, cette jeunesse a tant d'espoir, tant d'envie et d'ambition pour son émancipation, son devenir, pour trouver du travail, pour se former dans les meilleurs conditions que toute ou presque des autres jeunesse du monde. D'ici je pointe seulement l'absence de politiques solides visant à mieux orienter, encadrer, soutenir nous jeunes de Guinée. Nos gouvernements successifs n'ont cessé de nous faire croire que nous sommes l'avenir du pays et même ce mandat du président conté est me semble-il placé sous le signe de l'avenir de la jeunesse. Et ben c'est tout simplement raté. On se demande à quoi serve le ministère de la jeunesse, car aucune politique visant notre emploi, notre culture, notre pratique du sport n'a jusque là été formulée. Toute décision politico-économique devrait tenir en compte des problèmes des jeunes. Les politiques doivent nous impliquer dans les politiques de développement, dans les choix -s'il en existent- qui nous concernent. Le développement de la guinée doit se faire avec et pour nous. C'est un devoir pour les pouvoirs publiques de nous rendre notre fierté, de nous donner de l'espoir, de faire en sorte que nous croyions en eux et en leur politique.

Bonne fête à toute la jeunesse de Guinée.

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article