LES AUDITS ONT-ILS UN SENS EN GUINEE

Publié le par S. BACHIR

La question je me la pose, car on a eu qu'une partie des résultats sur les audits réalisés par le gouvernement Kouyaté et qui révèle les gaspillages, les détournements et les contrats signés sur fond de corruption. Sauf que ni l'opinion publique nationale n'a jamais voulu savoir plus que ce qu'on lui a dit, encore moins l'assemblée nationale. Ce qui est pitoyable car au lieu de se pencher sur les résultats de ces audits,nos députés( qui ne nous représente guère franchement) ont réclamé un autre audit sur le gouvernement kouyaté alors que ce ce dernier est, non seulement en exercice, ce qui n'est du reste pas une contrainte supplémentaire en soit, mais n'a pas fini d'éplucher les audits qu'il a réalisé et ils n'ont rien voulu savoir sur ces audits pour la simple raison que c'est surtout le camp PUP, majoritaire à l'assemblée qui en est le plus concerné. Ces audits sur le gouvernement de Cellou aurait permis aux guinéens de savoir où en sont les comptes de l'État, l'argent du peuple et ainsi mieux situé les responsabilité de chacun. Certes c'est normal que l'on s'intéresse de plus prés sur les contrats qu'à signé Kouyaté avec des banques et des entreprises étrangères, mais encore faudrait-il que cela ait un objectif clair qui est celui de ne pas nuire ni à l'image du premier ministre en exercice, ni à son gouvernement car il faut le reconnaître que dans cette situation ni Kouyaté ni aucun autre premier ministre ne peut obtenir de fonds de la part des partenaires de la Guinée quand ce dernier est soupçonné par les représentant du peuple de malversation financière. Il faut être réaliste et objectif quand on veut clarifier une situation fût elle simple au complexe et dans ce cas de ces audits, la situation est d'autant plus complexe que non seulement on sait en guinée l'indépendance de la justice n'est qu'un leur mais aussi et surtout ceux là qui sont chargé de surveiller, de prévenir, d'appuyer le gouvernement, en somme les député ne font pas leur travail à part se targuer d'assister à quelques séances plénières où franchement rien de constructif ne sort. A voir les visées, du reste, différentes dans la conduite et dans les résultats attendu pour les audits recommandé par l'assemblée nationale et exécuté par le gouvernement Souaré, on se croirait dans un film de Western, où la vengeance et le règlements de compte sont les maitres mots. sinon pourquoi depuis qu'existe l'assemblée nationale, elle n' a jamais demandé des audits d'un gouvernement et c'est lorsqu'un gouvernement imposé par les syndicats et la société civile a voulu faire des audits, que cette institution réplique en demandant de faire des audits, histoire peut être de répondre au coup par coup. Pour que nous allions de l'avant, il faut que des audits objectifs, efficaces, soient réalisés avec conviction et réalisme sur fond de fermeté et d'audace pour que la lumière et toute la lumière soit faite sur la gestion du pays. Il faut que les audits précédant soient publiés et connus par tout le peuple, que les fautifs soient arrêté et jugés. Aussi si les résultats sur le gouvernement Kouyaté soulèvent des malversations, et bien que ce dernier soit amené a y répondre devant la justice. Au lieu de ce livrer à un règlement de compte, nos dirigeant devraient plus pensé sur le sort du jeune qui n'a pas de travail, sur ce qui ont du mal à se soigner, à manger, ou tout simplement à vivre. Qu'ils se mettent au service de la guinée pour la guinée et son peuple, qui souffre et continu de souffrir par ce que nos décideurs non aucune objectivité affichée de nous sortir de la misère actuelle malgré faut-il le rappelé la beauté, la richesse et le courage du peuple de Guinée.

Publié dans GUINEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article